Projet : Hydrologistiques dans l’Eurométropole
Client : ENSA-V
Date : 2012
Lieu : Eurométropole
Type : PFE
Equipe : Sonia Te Hok
Statut : Projet exposé pour The Ambition of the Territory à Venise (13e biennale d’architecture, pavillon belge) et à Anvers (deSingel International Art Campus)

 
 
 
 
 
 
 
 
 

 Le territoire transfrontalier de l’Eurométropole réunit le Nord en France, le Hainaut en Wallonie, et la Flandre Occidentale. Peuplé de 2 millions d’habitants, il s’étend sur 3 500 km² et regroupe 147 communes autour de Lille, Tournai et Courtrai. 

L’hydrographie est une composante essentielle de ce territoire. Le réseau hydrographique de l’Eurométropole s’est construit simultanément aux dynamiques urbaines, sociétales et économiques et constitue aujourd’hui le grand héritage infrastructurel de cette région.

Le contexte actuel de crise environnementale et économique entraine la renaissance de la voie d’eau.

La construction du Canal Seine Nord Europe amorce la refonte du paysage hydrographique de l’Eurométropole.

Le futur canal bouleverse l’échelle du réseau fluvial européen. Pour comprendre cette nouvelle condition dans l’Eurométropole, deux "hydrologistiques" peuvent être rapprochées : l‘intensification de la logistique économique, directement liée au transport

de marchandises, et une seconde logistique, induite par la première, qui concerne l’entretien du support fluvial.

Le curage, le dragage et le recalibrage du réseau actuel et futur vont entraîner le déplacement d’importants volumes de sédiments, jusqu’à huit millions de mètres cubes, soit deux fois plus que les pyramides de Gizeh !

Dès lors, la gestion de ce cubage colossal fournit l’opportunité de repenser le rapport entre ces deux logistiques et de proposer une synergie entre dimension économique et paysage produit.