Projet : Bordeaux Augmenté
Client : Ville de Bordeaux - Agora
Date : 2014
Lieu : Bordeaux (33)
Type : Concours
Equipe : Nicolas Rondet, Pierre Teisseire (Montagne) et Adrien Zlatic (Concorde)
Statut : Lauréat – 1er Prix

 
 
 
 
 

Dans la ville dense, l’espace du sol occupé par le bâti, peut-être récupéré sur le toit des bâtiments et repris par les habitants. Les toits sont un espace devant offrir à tous la possibilité de s’extraire du niveau du sol et d’accéder au spectacle de la ville et du paysage. Un espace à vivre, convivial et de loisir.

Le potentiel des toits, composant discret de la ville, est révélé comme substrat pour produire la métropole. L'architecture est l’occasion de construire littéralement la ville sur la ville, d’initier un renouvellement urbain effectué depuis le haut.

Explorer les toits comme un nouveau territoire à investir est un défi urbain majeur du XXIe siècle.

Il intervient dans un contexte de crises environnementales, sociales et économiques auxquelles les villes européennes sont confrontées. L’étalement urbain et ses méfaits environnementaux combinés à la concurrence pour l’usage des sols entraînent l’augmentation du prix des terrains et leur raréfaction. Ces facteurs, à l’origine de tensions foncières doivent nous amener, entre autres, à reconsidérer les fonctions de nos toitures.

Nous profitons de ces enjeux multiples afin de redonner de la mixité et renouveler le centre-ville de Bordeaux tout en le densifiant sans le défigurer. Une synergie entre intérêt du particulier et intérêt général est développée comme modalité initiant la ruée vers les toits. La "conquête" des toits crée de nouvelles pratiques urbaines. Une multitude de programmes et événements sont hissés à hauteur des toits : logements, activités, terrasses, espaces mutualisés, balcons urbains, etc. Ils augmentent la richesse et la qualité métropolitaine proposée à Bordeaux. Cependant, comment concilier intérêt patrimonial et métropole croissante ?

En résumé, comment réussir à faire cohabiter Bordeaux, métropole millionnaire habitante avec Bordeaux, Port de la Lune, inscrite au patrimoine mondiale de l’UNESCO ?